Mitsubishi Lancer Evolution X 2016: essai final

Après 23 ans et 10 versions clés, la Mitsubishi Lancer Evolution appelle ça un jour ...

Pendant un bref instant la semaine dernière, j'ai pensé que j'avais enfin présenté le Mitsubishi Lancer Evolution X Édition finale 2016 aux lois de la physique newtonienne.

Une gauche serrée dans une crête aveugle qui semblait tomber dans le néant, l'Evo se sentait léger & # x2026; puis soudain, kangourou. Skippy bondit devant la voiture et je sentis un appel téléphonique explicatif à Mitsubishi dans un avenir proche. Le résultat semblait inévitable. Un virage rapide à droite, puis à gauche, freins ...

Cela ne s'était sûrement pas bien passé. Je n'avais rien ressenti mais je suis sorti pour vérifier. La voiture gargouillait joyeusement sur la route maintenant déserte. Pas d'impact, pas de bruit, juste la PlayStation à quatre roues, imperturbable par le & # x2018; marron & # x2019; moment, debout, prêt à repartir.

Bmw 335i 2008

Je voudrais affirmer que mes réflexes de foudre et mes compétences de conduite ont sauvé la situation, mais je pense que nous connaissons tous la réponse. Evo 1, Physique 0.

le Mitsubishi Lancer Evolution est un héros de la culture pop pour Mitsubishi depuis 1992. S'étendant sur quatre générations de châssis et dix numéros de modèle distincts, avec même quelques demi-pas notables pour la bonne mesure, la petite berline issue du rallye a remporté des titres de sport automobile ainsi que le cœur et l'esprit des conducteurs du monde entier.

Evolution par nom et évolution par nature. Chaque génération successive, libérée à environ 18 mois d'intervalle, s'améliore par rapport à la dernière. Plus de puissance, plus de technologie, plus d'évolution!










Tout cela a culminé avec la sortie de l'Evolution X fin 2007.

Plus affûté, plus large, plus puissant que tous les précédents, l'Evo X était moderne et agressif - le nez imitant même le prédateur ultime, le requin. Et, comme le requin, le X a marqué un pic dans l'évolution de l'espèce - quelque chose de si parfaitement adapté à son environnement qu'il était, à toutes fins utiles, parfait.

Tu pourrais aussi aimer

Avis il y a 2 jours Renault Kadjar Intens 2020: essai routier… Chargement ... Avis4 août 2015 Mitsubishi Lancer ES Sport 2015: essai ... Actualités10 nov. 2015 Mitsubishi Lancer Evolution Final Edition frappe l'Australie: 53 5300 $ au revoir ... Actualités15 avr. 2015 Mitsubishi Lancer Evolution Final Edition disponible pour commande en Japon… Avis il y a 18 heures Évaluation du Lexus ES300h F Sport 2019… Voir plus

Ce fut le cas en 2007, de toute façon, et même si les océans les plus profonds sont encore humides, les choses ont évolué un peu ici. Malheureusement, la Lancer Evolution ne l'a pas fait.

Basée sur la variante GSR, la Final Edition Evolution X 2016 est essentiellement la même que la voiture arrivée il y a près d'une décennie. L'insigne à l'arrière appelle maintenant l'ultime ironie & # x2013; l'évolution qui n'a pas évolué.

Mitsubishi a déclaré que, bien que le nom Evolution puisse revenir à l'avenir, la berline de performance dérivée de Lancer ne le sera pas. Pour la voiture telle que nous la connaissons, c'est la dernière étape de l'évolution, l'extinction.

Je ne suis pas étranger à la Mitsubishi Evo. Je possédais un Evo VIII MR légèrement modifié, puis l'un des premiers Evo X MR à arriver en Australie en 2008. Les deux ont vu leur juste part de motorkhana, de montée et de compétition en circuit, sans oublier un peu de retard manigances nocturnes extra-urbaines.

À l'époque (avant les enfants), l'iPhone venait d'arriver (j'avais encore un Blackberry) et nous n'avions été soumis qu'à un seul film Transformers. Un moment plus simple, mais un moment amusant.

J'ai abordé la Starlight blanc nacré Final Edition X avec ce sentiment de nostalgie. Cela fait bien plus de cinq ans que je suis derrière le volant de la super Lancer et me glisser dans les sièges confortables de Recaro, c'était comme remonter dans le temps.

Rien n'a changé. Vraiment. Rien.

La disposition intérieure du X a bien résisté compte tenu de son âge, mais les plastiques creux et les composants de base ne le rendent pas spécial en aucune façon. Oui, il est basé sur une Lancer, mais c'est le dernier & # x2013; sûrement un peu d'Alcantara ou de tissage de carbone aurait pu être spécifié?

Une signature Evo, les sièges avant Recaro sont confortables et serrés, offrant un excellent soutien latéral (croyez-moi, vous en aurez besoin), des trous pour ajuster les sangles du harnais et quelques jolies coutures rouges sur les panneaux en cuir. Ils imposent une bonne posture de conduite, avec un dos droit et un bon positionnement, en plus ils incluent un chauffage en deux étapes.

Le volant et le pommeau de levier de vitesses en cuir associés à des pédales en aluminium complètent le & # x2018; centré sur le conducteur & # x2019; éléments de la cabine.

Tout en regardant à l'intérieur, la banquette arrière offre un espace et un confort acceptables pour deux adultes. L'accoudoir central est bon mais il n'y a pas d'aération ni d'accès au coffre.













Pour aider à la répartition du poids, la batterie de l'Evo, la pompe AYC (Active Yaw Control) et même le lave-glace ont été déplacés, avec quelques contreventements, vers la cavité derrière le siège arrière. Cela se traduit par une petite zone de chargement (323 litres) qui est ennuyeuse pour accéder via le petit mamelon à bouton-poussoir à l'arrière (ne fonctionnerait pas par intermittence pour nous) ainsi que lourde à ouvrir avec le becquet de bibliothèque géant sur haut.

Il vaut donc mieux laisser le landau double à la maison.

Pour commémorer l'édition finale, chacune des 150 voitures attribuées à l'Australie reçoit des tapis de sol spéciaux, des badges et une petite plaque en plastique sur la console inférieure. D'une certaine manière, il correspond au reste de l'intérieur, ressemblant plus à un spécial Mr Minit qu'à une célébration d'une icône. Encore une fois & # x2013; que diriez-vous d'un morceau d'aluminium gravé?

Vous bénéficiez également des roues BBS de 18 pouces, des amortisseurs Bilstein et des ressorts Eibach de la version MR, ainsi que d'un toit intelligent peint en noir brillant.

Cependant, la pire inclusion à l'intérieur de la voiture est l'unité d'infodivertissement ultra-basique à écran tactile de 6,1 pouces. Notez que & # x2018; info & # x2019; et & # x2018; divertissement & # x2019; sont des termes discutables car il n'y a pas de navigation, pas de données astucieuses sur le véhicule, une qualité sonore ordinaire, une connectivité Bluetooth maladroite et une connexion audio peu fiable lors de l'utilisation du port USB que Mitsubishi a fait de son mieux pour cacher dans la boîte à gants.

Il y a de meilleures unités de tête dans d'autres modèles Mitsubishi. Pourquoi utiliser le pire ici? Il y a cependant une caméra inversée.













Cependant, le confort des créatures n'a jamais été le point fort d'Evo.

Allumez la marque de turbocompresseur de 2,0 litres & # x2018; 4B11 & # x2019; (en tournant le bouton en forme de clé sur la colonne de direction) et on vous rappelle à nouveau que c'est une affaire avant le plaisir dans l'Evo, avec une combinaison forte mais pas particulièrement agréable de bruit de moteur et de note d'échappement.

La boîte manuelle à cinq vitesses est encore plus utile que lisse, mais la porte est serrée et passe courte et précise.

Pourquoi cinq vitesses et non six? Lorsque le rapport supplémentaire a été introduit dans l'Evo VIII MR, le boîtier de la boîte de vitesses devait être de la même taille (pour accueillir la VIII RS à 5 vitesses) et donc pour que les syncros s'adaptent, ils ont juste réduit la largeur de chaque pignon. Considérez-le comme l'ajout d'une autre voie à une autoroute sans consommer plus de terrain.

Cependant, il a été constaté qu'en cas d'utilisation intensive, l'accumulation de chaleur dans la boîte de vitesses rendait les six moins fiables que les cinq & # x2013; et donc les modèles RS et autres variantes de performances clés maintiennent la cinq vitesses.

Une histoire cool, dites-vous, et idéale pour ces étapes de rallye sur le bitume, mais en ville, vous trouvez que la voiture se classe cinquième à environ 80 km / h & # x2013; et pour une conduite plus détendue, donne envie de la fente supplémentaire.

Mais une Evo n'est pas vraiment une conduite détendue.

En fait, j'irais jusqu'à dire que ce sont des ordures quand on conduit tranquillement. Il y a une réponse paresseuse à moins de 3500 tr / min, c'est très très ferme sur toutes les surfaces, la consommation de carburant stupidement élevée (18 L / 100 km combinés) et le réservoir d'essence ridiculement petit (45 litres), sans oublier ce bruit dur & # x2026; cela rend la vie en ville dans l'Evo très difficile à aimer.

Sortez de la ville cependant, et les choses changent considérablement.

Pour des raisons trop compliquées à aborder ici, je me suis retrouvé à me rendre au K-Mart 24h / 24 à Burwood un samedi soir. Je roulais à 80 km / h sur le Monash, m'occupant de mes propres affaires, quand c'est arrivé. Le & # x2018; Monash Wink & # x2019 ;.

Dans mes jours moins responsables, un samedi soir typique était consacré à la conduite avec des amis à la recherche d'autres personnes pour & # x2018; jouer avec & # x2019 ;. Pensez que Lightning McQueen rencontre Tinder.

Vous apercevriez une autre voiture, vous vous gareriez derrière et leur donnerais un éclair rapide sur les dangers, indiquant que vous étiez prêt pour un peu de route. Pas de course, pas de bêtise, juste des automobilistes aux vues similaires pour une course, et le plus souvent, une conversation sur les voitures à un servo plus tard dans la soirée.













Et nous étions là, une décennie, un enfant, beaucoup de frais de scolarité et des cheveux gris sur la piste, et une Nissan R34 GT-R blanche faisait un clin d'œil à l'Evo. La Lancer aux ailes est toujours le roi & # x2013; K-Mart pourrait attendre.

En quittant l'autoroute et en direction de Wellington Road pour une boucle rapide vers Emerald, le requin avait quitté Seaworld et était de retour en pleine mer.

tesla model s 2015

La position de conduite droite et les cinq vitesses serrées avaient du sens ici, permettant des changements de talon-orteil faciles dans les virages et un excellent contrôle sur la roue. Gardez la voiture au-dessus de 4000 tr / min et il y a toujours une réponse, le bruit passant d'un cri antisocial à un aboiement plus mature.

Grâce à un réglage intelligent, l'édition finale X est en hausse de 9 kW et 48 Nm, résultant en la Evo d'usine la plus puissante de tous les temps à 226 kW et 414 Nm. Sans comparaison directe, il est difficile d'expliquer où et comment vous pouvez ressentir la différence, mais ne faites aucune erreur, l'Evo est légitime rapidement.

Sortez d'un coin sur une ligne droite et l'Evo va exactement là où vous le pointez. Les courbes fluides sont simplement redressées, la Mitsubishi directe et confiante en tout point. La direction est naturelle et tous les retours sont précis et garantis. Même la conduite semble s'installer au rythme, la dureté convertie en un pied sûr plus simple et ferme.













C'est toujours un sprinter, votre main ne sera jamais trop loin du pommeau de vitesse, mais dans une voiture comme celle-ci, n'est-ce pas de cela qu'il s'agit?

Le GT-R est resté avec moi pendant un certain temps, puis a donné un flash de ses lumières et s'est éteint. Un autre champion unique donnant au jeune joueur un salut respectueux. Je suis sûr qu'il y a une référence de film Stallone ici, mais je m'amuse trop pour y penser davantage.

Maintenant bien distrait de ma course, je trace un parcours difficile vers l'ouest, essayant de trouver des routes secondaires éloignées pour garder l'Evo dans son jeu.

Les virages plus serrés mettent désormais en évidence l'ultime astuce de fête de la Lancer Evolution & # x2013; la réalité déformant l'agilité grâce à la liste de blanchisserie d'acronymes parsemés autour de la voiture.

Buckeroo Banzai avait besoin du propulseur d'oscillation pour traverser la matière solide, l'Evo parvient à la même chose grâce au système S-AWC qui parvient en quelque sorte à placer le petit Lancer là où, par tous les droits, il ne devrait pas être.

Super All Wheel Control (S-AWC) est l'évolution (voir ce que nous y avons fait) des systèmes SAYC (Super Active Yaw Control) et ACD (Active Center Differential). En utilisant les entrées de la voiture (vitesse, charges g-force, angle de direction, position des gaz, etc.) et du conducteur (sélection de la surface ACD & # x2013; asphalte, gravier ou neige), le S-AWC fonctionne essentiellement là où vous devez être avant d'avoir pris la décision vous-même.













Les algorithmes de vectorisation de couple appliquent plus de freinage, de glissement ou de puissance à chacune des quatre roues indépendamment en quelques microsecondes. Dites à la voiture que vous êtes sur du gravier, elle suppose une surface de friction plus faible et ajuste le calcul en fonction. Les pompes, les ordinateurs, les embrayages et plus d'ordinateurs fonctionnent tous en permanence pour rendre l'impossible possible.

C'est une sensation incroyable, obligeant le conducteur à faire confiance à la voiture et à pointer la roue dans la direction générale d'un résultat réussi, et l'Evo & # x2018; se trémousse & # x2019; à travers le temps et l'espace pour vous y rendre en un seul morceau.

x trail review 2016

Dans presque toutes les autres voitures, mon arrivée soudaine dans la ville de Kangourou se serait terminée par un bruit sourd et une histoire intéressante à raconter aux autres. Mais la maniabilité ultra-rapide de l'Evolution X a encore une fois montré pourquoi cette voiture a été si vénérée et respectée pendant si longtemps.

L'amusement à haut régime, y compris le fait de frapper le bouton de pulvérisation d'eau du refroidisseur intermédiaire (comme vous le savez, cela aide) a un inconvénient. Comme indiqué précédemment, l'Evo a un réservoir d'essence de 45 litres, ce qui, de concert avec des pratiques de conduite moins qu'économiques, signifie que vous êtes parfois à moins de 200 km entre les remplissages. Notre cycle combiné était de 18 litres aux 100 km (Mitsubishi réclamation 10.2) mais il a atteint bien dans les années 20 lors de mon séjour en soirée.

Je suis finalement arrivé à K-Mart. J'ai même trouvé quelques morceaux vers 2007 à écouter en chemin, une expérience complète de voyage dans le temps si vous voulez. Mon conseil cependant, Evo ou non, restez sur les routes secondaires et évitez juste les achats de magasin en fin de soirée. Juste wow & # x2026;













Nous voici donc, la fin d'une époque, la Lancer au sommet de son cycle évolutif. Lorsque vous considérez que le X a été lancé aux côtés du GG final & apos; pignose & apos; La WRX STi, une voiture qui a sauté sur deux générations entières sous le règne du X & # x2019;, montre que lorsqu'elle est jugée comme la fusée de route haute performance, l'Evolution X est en effet le meilleur moment de la voiture.

Même aujourd'hui, la performance de manger sur le tarmac est là, l'agilité magique est là, même le respect sur la route est toujours présent & # x2026; mais tout cela fonctionne mieux lorsque vous conduisez la voiture à 80% et plus. Le reste du temps, il est complètement éclipsé par des alternatives plus modernes et plus vivables.

À 53700 $, la Mitsubishi Lancer Evolution Final Edition 2016 est moins chère que la précédente 56990 $ GSR et 65990 $ MR, mais est toujours près de 4000 $ plus chère que son rival, la Subaru WRX STI 221kW / 407Nm, plus récente mais légèrement moins percutante.

Dans l'autre sens, c'est un peu plus de 3000 $ moins cher qu'une Volkswagen Golf R Wolfsburg Edition de 206 kW / 308 Nm. Une voiture qui, bien que n'étant pas aussi PlayStationy, est décidément plus agréable à vivre au quotidien.

L'Evo est rapide et amusant, mais assoiffé et peu pratique. Il y a une technologie et des capacités incroyables sous la peau, mais les matériaux et la finition haut juste aigre toute l'expérience lorsque vous n'êtes pas en cours d'exécution à huit dixièmes et au-dessus.













L'édition finale X aurait vraiment pu être un peu plus spéciale, en particulier en tant que signature pour une génération de véhicules aussi formidable. Il est toujours & # x2018; Evos & # x2019; avec les meilleurs d'entre eux, mais comme un ensemble complet, le monde extérieur a évolué au-delà de la voiture.

Bien sûr, ce n'est pas tout à fait un mammouth laineux gelé dans la glace, mais étant donné que la voiture a atteint son zénith évolutif il y a quelques années, il est maintenant malheureusement temps pour la Lancer Evolution de l'appeler un jour.

Au revoir Evo. Merci pour les bons moments et merci pour les souvenirs. Une véritable salle des célébrités s'il y en a jamais eu.

Cliquez sur l'onglet Photos pour plus d'images 2016 Mitsubishi Lancer Evolution X Final Edition par James Ward et Tom Fraser.

Looking for a deal on this car? Chat to us now




Lire La Suite

Mitsubishi Lancer: ES Sportback Review