De Tomaso racheté par une entreprise suisse - rapport

La société suisse L3 Holdings serait désormais le nouveau propriétaire du constructeur automobile italien De Tomaso.




Avec une offre d'environ 2 millions d'euros (2,8 millions de dollars), les participations de la Suisse en L3 ont devancé leurs rivaux, le groupe Eos d'Italie et de la Consolidated Ideal Team Venture de la Chine, pour avoir une chance de relancer la marque italienne.

Selon Moteur de voiture et sport, la firme suisse était le seul des soumissionnaires à avoir présenté un plan de restructuration détaillé pour le constructeur automobile italien.

La vision de L3 pour le De Tomaso ressuscité comprend environ 360 personnes dans ses livres d'ici 2021. À cette date, la société aura également une nouvelle usine à Turin qui aura produit environ 4500 véhicules, dont un coupé à moteur central.



Le magazine allemand rapporte que L3 Holdings est soutenu financièrement par Genii Capital. Les exploitations Genii et L3 sont dirigées par Gerard Lopez, qui est également actuellement directeur de l'équipe de Lotus Formula One.

En 2010, Genii Capital était l'une des sociétés du groupe à acheter Saab à General Motors. Genii, basée au Luxembourg, s'est retirée trois jours avant la fin du processus d'appel d'offres, laissant Spyker, des Pays-Bas, comme le dernier prétendant restant de Saab.

Fondée en 1959, De Tomaso a acquis une renommée dans les années 1960 et 1970 avec ses voitures Mangusta et Pantera (ci-dessus). De la fin des années 70 au début des années 90, De Tomaso était également propriétaire de Maserati et du fabricant de motos Moto Guzzi.

De Tomaso a fait faillite en 2004. Après une relance en 2008, la société a de nouveau été ramenée d'entre les morts en 2012, mais encore peu.






Lire La Suite

Bentley Continental Supersports atterrit en Australie, annonce des prix